Lomami: controverse sur la gestion du patrimoine hérité de l’ex Kasaï Oriental

Lomami: controverse sur la gestion du patrimoine hérité de l’ex Kasaï Oriental

La gestion du patrimoine hérité de l’ex Kasaï-Oriental divise l’Assemblée provinciale et la société civile locale, dans la province de la Lomami. Cette province est l’une de trois issues de l’ancienne province du Kasaï-Oriental. Le vice-président de la société civile de la Lomami, Eric Ndjibu, a soutenu, mercredi 5 août, que le charroi automobile de la province doit être par le service de Travaux publics (TP), à la demande de la Commission chargée du démembrement.

«Le document de la commission de démembrement dit, ’les charrois automobiles doivent être gérés par le service des TP ’’. Les véhicules de l’ancien Kasaï-Oriental sont au nombre de neuf; or nous n’en avons reçu que trois, mais on ne les a pas encore vu. Ils se retrouvent entre les mains des députés, on ne sait pas pour quel motif », a dénoncé Eric Ndjibu.

Le bureau provisoire de l’Assemblée provinciale de la Lomami tient, pour sa part, à présenter d’abord un rapport complet sur tous les biens cédés à cette nouvelle province.

Joint par Radio Okapi, le député provincial Isidore Mukadi, questeur au sein du bureau provisoire de l’Assemblée provinciale de la Lomami, dit ne pas comprendre «le souci de la société civile».

«Je ne sais pas si pour eux, il faut que le président et les deux autres membres du bureau provisoire fassent le pied, pendant que les véhicules de la province sont garés. Je n’ai pas vraiment compris leur souci », a-t-il ironisé.

A (re) Lire: Les mandats des députés validés dans les Assemblées provinciales de l’ex Kasaï-Oriental

Pour lui, des dispositions ont d’ores et déjà été prises pour que le démembrement se passe correctement.

«Nous allons communiquer, à travers la plénière, et à la population, tout ce que nous avons pu ramener, comme biens meubles, matériels roulants. Des chaines de radio pourront en faire une large diffusion », ajouté Isidore Mukadi.

Il a par ailleurs assuré que la prochaine séance plénière de l’Assemblée provinciale de la Lomami pourrait être convoquée ce vendredi, afin de se pencher sur la question du patrimoine hérité de l’ex Kasaï-Oriental.

contactprovincelomami@gmail.com